La Garde des Confins

garde.jpg

Autrefois, les Chevaliers de la Garde rassemblaient la crème de la crème des armées de Bissel, de la Grande Marche, du Geoff et de Keoland. Ils prêtaient serment de défendre leurs patries contre la menace Bakluni et étaient postés dans de nombreuses places fortes disposées à la frontière kettite et dans les montagnes occidentales.
A leur apogée, les chevaliers étaient plus de 6500. Leur nombre a chuté après que Geoff fut envahi par une armée d’humanoides et de géants, et Bissel par Ket. Ils sont connus pour leur esprit de discipline et leurs pratiques quasi-monastiques, et il est possible que, trop axés sur la guerre traditionnelle, ils aient été pris au dépourvu par la tactique de guerilla utilisée par les humanoides, les géants et certaines unités kettites.
Les chevaliers de la Garde sont scindés en trois groupes.

Le premier, constitué de chevaliers qui patrouillent toujours dans la Grande Marche, Bissel et Keoland, conserve ses traditions et ne voit aucune raison de modifier ses habitudes ou tactiques. Il a gardé son nom d’origine, mais ses membres reçoivent couramment le surnom de “Gardiens”.
Le second, il est toujours loyal envers la cause, mais pense que l’heure est venue de changer de méthodes. Il est formé de petits groupes d’éclaireurs qui tendent des embuscades au humanoides du Geoff. Eux se donnent le nom de Chevaliers du Saint Office. Financés par les instances de Keoland et de la Grande Marche, les Officiants ont le sentiment qu’il leur faut obtenir rapidement des résultats, sans quoi le soutien dont ils bénéficient pourrait disparaitre. Chaque groupe est persuadé d’avoir raison, mais cela ne l’empeche pas de respecter l’autre.

Les Gardiens acceptent guerriers, clercs et paladins de niveau 3 ou plus.
Les Officiants acceptent guerriers, clercs, rangers et voleurs, quel que soit le niveau.
Quel que soit l’ordre les clercs vénèrent un dieu loyale, non maléfique tourné vers le combat (tel qu’Héronus).

Le troisième groupe, la garde des confins est basée dans les forts frontaliers. Ce corps militaire a été constitué par le Royaume et est alimenté en hommes par les différentes baronnies des royaumes humains. La gardes des Confins s’autofinance an administrant une région de 20 lieues (100 km) alentours et en prélevant des taxes sur les caravanes, paysans, chasseurs, trappeurs, bucherons et autres artisans de la région.

La Garde des Confins est constituée d’hommes ayant porté allégeance au Royaume et non à un Roi ou Seigneur. Leur rôle est de défendre le Royaume des Incursions ennemies extérieures. La Garde des Confins se voit donc confier les régions les plus éloignées et extrêmes du Royaume afin d’assurer protection et subsistance aux colons et voyageurs. Elle est souvent en relation avec les Cités Naines ou forêts elfiques afin d’agir et échanger en bonne intelligence pour la défenses des Royaumes.

Chaque fort est régi par un Seigneur (dirigeant le château et la garnison), un Bailli (administrant la partie civile du château), un Sénéchal (chargé de la Justice), un maitre de guilde (administrant la chambre des corporations) et un Vicaire (chargé des affaires religieuses). Une chambre des Corporations est également présente pour la collecte des taxes.

La garde des confins est constituée de 3 unités principales :

1. La Garde militaire : ces hommes sont des militaires assignés à la protection des forts, bases avancées dans les Confins. Chaque fort a ainsi une garnison militarisée dont le rôle est d’assurer la défense du Fort. Cette garde peut faire des interventions extérieures de maintien de l’ordre, pacification de régions ou pour mener des batailles contre des hordes ennemies.
Symbole :

2. La Garde des Rangers : ces hommes sont des rôdeurs qui passent l’essentiel de leur temps dans les zones sauvages des Confins, établissant contact avec les occupants, tribus, créatures et glanant toutes les informations utiles afin de connaître les mouvements ennemis, la localisation des villages, le terrain etc.
Symbole : Broche d’acier en forme d’aigle.

3. La Garde des explorateurs : ces hommes sont davantage des « civils », aventuriers, dont le rôle principal est de cartographier, inventorier les lieux frontaliers des Confins afin de constituer une base d’informations constituée de cartes détaillées pour la Garde des Confins.
Symbole : broche d’argent en forme d’étoile

La Garde des Confins

Aux Confins de Greyhawk JackMunchkin JackMunchkin